Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Centres équestres, vous pouvez gagner plus d’argent !

Êtes-vous de ces établissements qui se plaignent de ne pas voir revenir vos cavaliers d’une année sur l’autre ?

Vous dites vous, c’est la faute à pas de chance ? Ou bien pensez vous que de toute façon on est tous dans la même galère, ? D’ailleurs tout le monde le sait, l’économie est en berne, les statistiques le prouvent.

Pourtant savez-vous que quelques structures équestres continuent de tourner à plein régime !

Comment font-ils ? Il n’y à pas de vrai secret, celles-là on bien choisi de ne pas se laisser plomber par l’ambiance.

Elles ont certainement, mis en place un plan marketing, soit de manière professionnelle et délibérée, soit de manière instinctive.

Pourvu que cela marche, il n’y à pas de méthode à privilégier.

 

Pour vous aider à organiser vos réflexion marketing, voyez mes Cinq Conseils :

 

1-Des pistes de réflexions sur le Marketing Cheval
Pour des pistes de réflexions pour mettre en place un plan marketing, vous pouvez déjà re/lire quelques articles rédigés pour vous aider dans votre développement.

Pour faire le point sur votre stratégie de communication, vous pouvez toujours vous inscrire en page d’accueil pour demander mon petit guide gratuit «Mon auto-diagnostic marketing -niveau 1».

 

2-Des démarches FFE
Pour les structures équestres affiliées à la FFE j’ai déjà évoqué l’idée d’entrer dans ces démarches nationales qui regroupent des démarches locales. Optez pour celles qui vous concernent par exemples : « Action Poney-Ecole  » et « Action Cheval pour Tous « .

Si vous n’êtes pas affilié à la FFE, c’est peut-être le moment de le faire pour bénéficier de l’effet ‘national’ qui donne une sorte de légitimité à votre action locale.

 

3-Des tendances de marché, à analyser
Il est toujours intéressant de surveiller les tendances de votre marché. Ici j’évoque le marché des cavaliers.
Or, comme vous le savez tous les cavaliers n’ont pas les mêmes objectifs. Il s’agit pour vous de bien cerner leur demande et de mettre en place les ‘bons’ moyens de les attirer.

A Paris ou à Gavaudun, ce ne sera pas la même stratégie.

Si ce n’est pas déjà fait, je vous suggère de lancer une étude de marché focalisée sur le  ‘client cavalier’.

 

4-Des offres différenciées
Dans « Connaître le top 10 des disciplines les plus proposées, pour se démarquer » j’évoquais des pistes de diversification de votre activité, pour vous permettre de vous positionner différemment vis à vis des concurrents environnants.

Il est essentiel d’avoir une offre qui se démarque. Pourquoi ? parce que les cavaliers sont tous différents on l’a vu. Et aussi parce les offres doivent plutôt se compléter pour permettre d’offrir une palette variées de produits à vos clients.

Observez la palette du cavalier, votre structure n’est qu’un élément, il regarde aussi les offres des alentours, c’est à dire celles qui proposent la même chose que vous, ou celles qui proposent autre chose.
Et non seulement le cavalier regarde les offres d’équitation mais cela ne l’empêche pas de lorgner sur le vélo, le karting ou l’ulm.

Vous êtes sérieusement en concurrence avec toutes les offres de loisirs, culturelles et sportives, ne l’oubliez pas.

Mais comment savoir si la nouvelle activité que je veux mettre en place est un moyen de vraiment retenir ma clientèle et mieux de faire venir une nouvelle clientèle ?

Je l’ai déjà dit ci-dessus cela passe par une analyse du marché visé.

Si vous êtes plutôt de style feeling pour rechercher les désirs de votre clientèle potentielle, je vous suggère une autre solution – la filature.

 

5-Des moyens de connaitre les désirs de mes clients
Pour savoir ce que recherchent vos cavaliers rien de tel que de les suivre à la trace. Et là vous n’aurez pas le choix que de vous inscrire sur un maximum de réseaux sociaux.
Les grands réseaux nationaux les plus connus comme Facebook, twitter, instagram … mais il en existe plusieurs dizaines. Pour savoir sur lesquels vous devez créer un compte,  le mieux est de les tester pour savoir si vos clients potentiels .. y sont déjà.

Dans « 10 réseaux (10 raisons) de mieux tricoter la filière cheval »  je listais quelques nouveaux services dédiées à l’équitation qui permettent une rencontre en l’offre et la demande.

Vos cavaliers utilisent ces réseaux, en tant que professionnel si ce n’est pas encore fait, vous allez devoir vous y frotter.

 

Dans les prochains articles, nous pourrons évoquer d’autres thèmes comme comment fidéliser vos cavaliers ? ou  comment rentabiliser votre structure équestre ? (disponible prochainement)

Vous pourriez penser que ces questions font plutôt partie du mode de gestion de votre structure, mais en fait elles nécessitent aussi des moyens marketing, pour y répondre.

 

Cet article sur le Marketing club vous a plus ? Parlons-en, et n’hésitez pas à le partager avec des personnes qui pourraient être intéressées.

 

Vous êtes porteur de projet, vous avez un club ou une pension, vous souhaitez devenir indépendant, restez informés des actualités, en vous inscrivant sur la liste de diffusion Caval’idée :

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Bienvenue

VIVEZ DE VOTRE PASSION DU CHEVAL, DEVENEZ PROFESSIONNEL ! Laissez vous guider, sautez les obstacles, gagnez du temps, innovez, boostez votre activité ! Sur Caval'idée, trouvez des informations sourcées, des outils pratiques, des conseils utiles et des services inédits.