Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Comment développer son lectorat ?

Le présent article fait suite à la présentation de la Cavalcade des Blogs, qui est une initiative de Gaëlle et que j’ai découvert sur son blog de coache équin www.cheval-facile.com.

Je me suis demandée : Comment développer son lectorat de blog ?

Comment rebondir sur cette initiative ? Pourquoi ne pas créer sa/ma propre ronde des blogs ?

Comme vous le savez peut-être déjà, mon travail d’Infopreneure sur le présent blog www.cavalidee.com consiste à observer ce qui se passe sur la toile ou dans la vraie vie, pour voir si cela parait une (bonne) idée transposable dans la filière cheval et de vous restituer mon analyse.

Ici pas la peine de transposer l’idée, on y est déjà dans le secteur équin.

L’analyse qui suit va consister à voir : Quelle est l’utilité du concept ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Puis à décortiquer la procédure et voir éventuellement où sont les écueils à éviter, pour reproduire (ou pas) et/ou améliorer l’idée.

Enfin je me fixe comme challenge l’idée de créer moi-même mon propre outil de développement de mon lectorat qui s’inspire de la Cavalcade des blogs, pour l’adapter à mon blog Caval’idée et mes propres desiderata. Voir mon article sur ma ronde à moi ici.(bientôt disponible)

Sous-réserve de ne pas réutiliser le nom utilisé sur www.cheval-facile.com  : « Cavalcade des Blogs » ni le logo – sans l’autorisation expresse de Gaëlle, il vous sera ensuite possible d’en faire autant. Vous pourrez tirer parti à tout moment du concept pour votre propre compte, en l’adaptant à vos propres objectifs. D’ailleurs pour appliquer ce que je viens d’écrire je vais vous parler ici de « ronde des blogs » à la place de « cavalcade des blogs », juste pour transformer l’idée en concept.

Cela s’appelle le partage des connaissances, c’est un élément de l’économie de partage, de l’économie participative.

Quelle est l’utilité de développer son lectorat de blog ?

Sur ce point la plupart des blogueurs sont d’accord. Sans avoir forcément la prétention de devenir riche et célèbre, ce qui bien sûr est parfois l’idée légitime et initiale, de certains blogueurs professionnels, on peut se demander : A quoi cela peut bien servir de se casser le coco à écrire des pages, si elles ne sont lues de personne ? D’un autre côté comment savoir qu’il existe vraiment des dizaines de personnes enthousiasmées, qui ont une envie passionnée et irrépressible de vous lire, ou de transmettre simplement leur avis pour apporter de l’eau (ou du vinaigre) au moulin.

Pour trouver ses lecteurs il y à une solution : il faut commencer par les chercher, c’est le meilleur moyen d’y arriver pour tenter d’entrer en communication, voire en synergie. On peut toujours en rêver.

En tous cas, le lecteur c’est la seule motivation dont dispose le blogueur pour continuer à exercer ses talents de blogueur, d’écrivain ou d’Infopreneur. En ce sens la Ronde des blogs devient un outil supplémentaire qui permet de développer son lectorat.

Quels sont les avantages du concept de la « Ronde des blogs » ?

Les trois avantages principaux :

1- Développer une communauté de lecteurs qui se régalent … en suivant le travail et les informations de leur(s) blogueur(s) préféré(s) ;

1- Faire émerger des échanges, dans une communauté de blogueurs épris d’une même motivation, ici le cheval et qui parlent de leur passion, chacun sous un angle différent ;

3- Permettre une interaction entre les deux communautés, celle des blogueurs et celle des lecteurs pour créer un véritable dialogue sur les sujets qui les intéressent.

Quels sont les principaux inconvénients du concept de la « Ronde des blogs » ?

Les trois inconvénients principaux qui me viennent à l’esprit, alors que je n’ai pas moi-même encore expérimenté le concept :

1- Trouver régulièrement un sujet qui intéresse suffisamment les blogueurs pour les convaincre de participer au challenge ET qui est aussi susceptible d’intéresser les lecteurs, sinon à quoi bon vouloir en écrire des pages ;

2- Garder le cap dans la durée et sur sa ligne d’édition (quand on en a une, bien-sûr) pour ne pas perdre les objectifs que l’on s’est fixés au départ ;

3- Etre rigoureux sur le choix des blogueurs-auteurs qui sont sollicités pour écrire les articles, afin d’en garantir la qualité et l’adéquation avec le sujet traité ;

Quelle est la méthode pour organiser une « Ronde des blogs » ?

Sans parler ici des éléments purement techniques que je laisse entièrement à d’autres blogueurs bien plus futés que moi en digital, comme : la création d’un blog, la mise en place de(s) formulaire(s) de contact, la mise en place d’un auto-répondeur ou bien d’autres éléments d’interactivités… voyons quelques étapes et questions clés, avant de se lancer dans la ronde, dont je parle ici :

1- Le Calendrier : La première chose à prévoir pour lancer l’idée est la récurrence de la programmation des différents thèmes qui seront soumis. Tous les combiens de temps voulez-vous organiser la ronde ? Date fixe ou date variable ? Combien de temps voulez-vous accorder à la production des articles ? Y a-t-il des dates butoirs à respecter ? Pendant combien de temps (2 ans ?) ou pour combien de sujets pensez-vous organiser la ronde ?

2- La ligne d’édition : Etes-vous prêts à définir (seul ou pas) une véritable ligne d’édition ? Préférez-vous naviguer à vue ? Qui va choisir le thème de la chaque édition ?

3- Le choix des auteurs : Qui souhaitez-vous faire participer à l’écriture des articles : vos amis, des blogueurs amateurs, des professionnels qui ne sont pas auteurs, n’importe quelle personne même si elle ne tient pas de blog ?

4- Le choix de l’organisateur ou de l’animateur du thème : Voulez-vous organiser et animer vous-même tous les sujets qui seront traités ? Souhaitez-vous faire appel à la communauté de blogueurs que vous connaissez ? Etes-vous prêts à laisser le champ libre à tous ?

Peut-on améliorer ou adapter ce concept ?

Il y à deux questions là.

Un, tout est perfectible bien évidemment, mais attention à ne pas inventer un process trop complexe qui deviendra vite une contrainte. Rester pragmatique me parait une bonne solution.

Deux, faut-il adapter le concept ? Là je n’hésite pas, c’est oui. Il faut toujours adapter les concepts à sa propre vision des choses. Parce que le contexte, les objectifs ne sont jamais les mêmes. Parce que c’est vous.

Le plus important est de bien savoir où l’on veut aller ? et pourquoi ?

CE QU’IL FAUT RETENIR

Utiliser le concept de la ronde des blogs, pour développer son lectorat de blog, est un outil parmi d’autres pour trouver son public, ses lecteurs.

Il permet de créer – ou d’élargir, autour de soi, une communauté de blogueurs et de lecteurs qui peuvent interagir ensemble et surtout avec vous.

Les avantages du concept semblent supérieur aux inconvénients. Ces derniers peuvent être assez bien maîtrisés sous-réserve de bien réfléchir en amont à ses objectifs et de bien choisir ses interlocuteurs, avant de se lancer. L’art et la manière viendront d’eux-mêmes.

Commentaires

Laisser un commentaire

Bienvenue

VIVEZ DE VOTRE PASSION DU CHEVAL, DEVENEZ PROFESSIONNEL ! Laissez vous guider, sautez les obstacles, gagnez du temps, innovez, boostez votre activité ! Sur Caval'idée, trouvez des informations sourcées, des outils pratiques, des conseils utiles et des services inédits.