Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Retour sur les évènements marquants, de la filière Cheval en 2016 (partie 1)

Avant d’oublier ce qui s’est passé ces derniers mois, je préfère effectuer un salto arrière, question de bien m’imprégner du parcours réalisé.

Il y a vraiment beaucoup à dire du développement de la Constellation cheval et le bilan que je vous propose en 2 articles seulement, ne peut pas refléter la diversité complète des actions menées par les professionnels et leurs représentants.

Alors merci par avance pour votre indulgence, si j’ai omis ce qui était le plus important, pour vous en 2016.

 

L’information de l’année pour tout cavalier, entraineur ou dirigeant de club a bien sur été ces 8 médaillés d’or aux Jeux Olympiques de Rio :
Roger-Yves Bost, Pénélope Leprévost, Kevin Staut et Philippe Rozier, ont été médaillés d’or par équipe en Saut d’obstacles. Et Thibaut Vallette LCL, Astier Nicolas, Karim Laghouag et Mathieu Lemoine, ont été médaillés d’or en Concours complet par équipe.

Je dis bien sûr alors que ce n’était pas du tout évident. Mais cette prouesse sportive a réussi à propulser une bien belle – mais plutôt rare image de l’équitation française, dans les grands médias.

Une image et une notoriété si fortes, que  les effets s’en sont fait ressentir plusieurs mois après et jusqu’à aujourd’hui, auprès des interlocuteurs de la filière. Notamment auprès des responsables des services administratifs et des institutions ainsi que les élus des collectivités ou même des assemblées. Tous arguant de l’intérêt du cheval pour l’éducation de nos enfants, la santé de leur parents, le dynamisme de nos territoires etc. etc. de tout côté c’était bon pour servir son propre dessein.

En tous cas, avec cette mise en avant des 3 sports équestres les plus pratiqués, il y à de quoi rendre jaloux toutes les autres disciplines (comme le Pentathlon qui rappelons le était aussi aux J.O. mais dont personne ne parle) ou trente et quelques autres disciplines, encore non représentées à ces jeux mondiaux.

Pourtant la plupart de ces disciplines ont également souvent su se distinguer à l’international par exemple en endurance, en voltige, ou en attelage. Voir tous les circuits et évènements, sur le site de la FFE.

Et cela sans parler de tout les autres secteurs de la filière cheval, qui ne font pas de bruit. Et pourtant ces derniers n’ont pas chômés en 2016, et il y aurait beaucoup à en dire.

Pour chaque secteur équestre, voici ce que j’ai retenu :

Sports Équestres

Bonne santé apparente
En dépit d’un baisse des affiliations de cavaliers à la Fédération, l’Equitation reste la 3ème fédération sportive après le tennis et le foot.

On assiste à une augmentation du nombre des cavaliers qui souhaitent concourir, ce qui fait progresser le nombre d’évènements sportifs de niveau Club.
De plus en plus de structures équestres rejoignent les services de la FFE.

Toutefois, l’accent mis par la FFE pour recruter de nouveaux cavaliers adultes et surtout masculins doit encore faire ses preuves. Cf les statistiques FFE


Spectacles Équestres

Visibilité grandissante
Sans même connaître les statistiques de ce secteur, personnellement je constate qu’il y à de plus en plus de productions de spectacles amateurs et professionnels qui sont donnés chaque année, aux quatre coins de l’hexagone. La qualité doit être au rendez-vous si l’on en juge l’engouement du public pour tous ces évènements qui reviennent à date.

Cela semble confirmer une bonne santé dans un secteur -Les arts culturels, connu pour sa grande fragilité et sa dépendance avec les administrations.
Sur l’art équestre on note, une participation grandissante des clubs au congrès annuel organisé par la FFE, qui se déroule au salon Cheval Passion en Avignon (janvier). Ce qui signifie que de plus en plus de structures équestres ont envie de proposer cette nouvelle activité.

Par ailleurs le récent Trophée annuel EquiStar présenté au salon du cheval à Paris, ne peut que booster cette discipline, nouvellement agréée par la fédération.

En tant que professionnel il ne devrait pas y avoir à craindre de toute cette concurrence, car généralement plus l’offre est diversifiée, plus la demande progresse.

Pour un club nouveau ou ancien, vous ne devez pas rater cette opportunité. Vous pouvez encore vous positionner en 2017.


Tourisme Équestre

Meilleure organisation des acteurs, pour un maillage des itinéraires
Ces dernières années plusieurs initiatives permettent de montrer que les acteurs (en région) se mobilisent pour proposer davantage d’itinéraires de randonnée en format cartographié, GPS etc. Cela facilite la randonnée individuelle mais aussi et surtout cela conforte les professionnels (randonnée et hébergement) qui peuvent diversifier leurs offres.

Avec la participation grandissante aux grandes randonnées (Equiliberté et Equirando) mais aussi grâce aux nouveaux labels GIE-Grands Itinéraires Equestres (Route Napoléon) et celui d’Itinéraire Culturel européen (route d’Artagnan) l’avenir du tourisme équestre, s’annonce sous de bons auspices.

Cela dit le statut administratif des chemins de randonnée et leur maintenance pour une accessibilité publique, en toute sécurité, reste une préoccupation importante des acteurs locaux. Et les schémas départementaux des itinéraires sensés les répertorier et gérer, ont souvent pris du retard.


Couses Hippiques

Bémol reconduit
Ce secteur semble un peu tanguer ces derniers temps.

La France avec plus de 18250 courses organisées dans les 3 disciplines (plat, osbtacle, attelé) continue d’être le 3ème acteur derrière les Etats Unis et l’Australie à en proposer autant.

Cependant, le bémol se situe sur la baisse des paris hors et sur hippodrome, qui est re/constatée (source Ecus 2016) avec -5%, alors que les paris progressent globalement de 9% dans l’ensemble du monde.

Peut-être ne vous ne vous sentez pas concerné par cette triste nouvelle ? Et bien vous avez tort, car il faut garder en tête que c’est bien ce secteur qui finance les autres …

En tous cas, on peut imaginer que les hautes sphères hippiques sont en grand brainstorming marketing pour repartir au plus vite, du bon pied. D’ailleurs j’ai aperçu quelques documents concernant le MCC-Marketing Commun des Courses, une association de bienfaiteurs qui ont commencés à oeuvrer en ce sens.

Et puis à noter une discipline toute nouvelle à la FFE : la course de trot à poney qui va donner à n’en pas douter, un coup de jeune au public de toutes les courses.
Une révolution est en marche, enfin je leur souhaite.


Cheval territorial et traction animale

Petit à petit l’oiseau fait son nid.
On dirait qu’on n’arrête plus les acteurs (Cf SFET) qui s’organisent, se professionnalisent et promeuvent le renouveau de l’utilisation des chevaux de traits et des races asines en général, et de la traction hippomobile en particulier.

On peut compter sur de belles nouveautés en matériels et surtout en voitures hybrides qui permettent d’alléger le travail des équidés et de leurs meneurs.

On assiste à un engouement pour cette force motrice naturelle non polluante, en phase avec l’agro-écologie. De nombreux nouveaux services équins se développent  au profit d’une agriculture paysanne, dans le maraichage, les travaux dans les vignes, etc.

Ainsi que de nouveaux services de débardages, essartages, en forêt, de quoi maintenir on l’espère, nos races de traits et races asines.

Par ailleurs en zones urbaines, d’autres collectivités ont sauté le pas pour mettre en place des services saisonniers ou non, de collecte et de déplacement en agglomération.

Et de nouvelles brigades équestres de surveillance des zones urbaines, sensibles ou protégées, forestières, rurales ou balnéaires.

Le métier de cocher et celui de meneur sont en progression. Le syndicat des cochers entend professionnaliser ce métier. Il travaille en partenariat pour la mise en place d’un nouveau label « Cocarde » qui viendra certifier la qualité de ces professionnels.

 

Source photo www.Metmuseum.org : Amulette en Cornaline datée de 200 ans avant JC

Retrouvez une suite de ce condensé sur la filière cheval 2016, dans le prochain article.

Commentaires

Laisser un commentaire

Bienvenue

VIVEZ DE VOTRE PASSION DU CHEVAL, DEVENEZ PROFESSIONNEL ! Laissez vous guider, sautez les obstacles, gagnez du temps, innovez, boostez votre activité ! Sur Caval'idée, trouvez des informations sourcées, des outils pratiques, des conseils utiles et des services inédits.