Le stud book de la race Cheval Miniature Français, a été créé officiellement.

Vrai ou Faux ? En ce premier jour d’avril est-ce la blague du jour ? Il faut dire que j’étais sceptique sur cette information, je n’en avais pas entendu parler.
Mais à bien y réfléchir, la France serait bien bête (ah ah) de rester à l’écart d’un grand boom annoncé pour le petit cheval de compagnie ! En plus cela ferait plaisir à BB, maintenant qu’elle ne monte plus à cheval, elle veut faire ériger le cheval, en animal de compagnie.

L’engouement pour les « petits animaux » de compagnie et autres « animaux nains » est une tendance sociétale urbaine ou rurbaine. C’est pourquoi je vous propose de vous parler de cette opportunité.

En effet, en ce qui concerne les équidés il n’y à pas exception.

Certains d’entre vous ont certainement déjà entendu parler du « cheval miniature » qui soit dit en passant n’a rien d’un nain. Ce n’est pas entièrement nouveau comme sujet, mais ici on ne parle plus d’un Américan Horse mini/mini cheval américain, ou d’un petit Argentin nommé Falabella, mais bien d’un mini cheval bleu/blanc/rouge.

Les races équidés en France

La France comptait déjà plus de 45 stud-book pour réglementer les lignées et les caractéristiques de races équidés (chevaux, poneys et ânes).
Parmi ces races reconnues, une grande partie sont bien issues d’origines françaises, comme par exemple nos neuf races de chevaux de trait !

Cela peut paraître beaucoup mais en fait des races équines et asines, il en existait beaucoup d’autres qui ont bien totalement disparues en France. Mais c’est pareil sous d’autres cieux, faute d’intérêt, d’utilité ou je ne sais quelle autre théorie des races animales ou végétales disparaissent tous les jours.

Mais comme l’humain adore jouer à l’apprenti sorcier ou disons à l’apprenti Créateur, il crée des races. Il crée des chiens, des chats, depuis toujours il croise et recroise les animaux de ferme ou de compagnie, pour conserver les caractéristiques qui lui plaisent…
Normal donc que nous soyons aujourd’hui affublé d’une ‘vraie’ race du Cheval Miniature français.

Un cheval miniature français, quelle idée !

Personnellement je ne sais pas trop quoi en penser. J’hésite entre oh mais c’est quoi çà ? et Oh mais que c’est trop mignon ! (oui maintenant faut insérer ‘trop’, pour faire comprendre ‘trés, trés’, c’est top).

On apprend sur le portail wikipédia « Le Cheval miniature français est une race et surtout un stud-book de cheval miniature, résultat de plusieurs croisements de petits chevaux importés puis élevés en France. Sa création est très récente, puisqu’elle remonte à juillet 2014. »
(…) je continue la lecture « Le cheval miniature français est surtout employé comme animal de compagnie, et pour la zoothérapie. »
Ouf, on lui a trouvé un intérêt social, cela va faire super sérieux.

Nul doute que cette peluche grandeur nature (enfin…) peut faire au moins autant de bien que le matou et le mâtin.

Mais comme on pourrait se lasser des centaines de races d’animaux domestiquées déjà existantes, mieux vaut s’assurer un avenir (économique) en dénaturant certains animaux pour en faire des NAC, vous savez ces fameux Nouveaux Animaux de Compagnie. Et au cas où certains se sentiraient mal avec ces nouveaux animaux qui devraient rester batifoler dans la nature, pourquoi alors ne pas créer encore et encore de nouvelles races d’animaux de compagnie.
Les races issues d’animaux domestiquées depuis des milliers d’années peuvent nous paraitre moins maltraitées que les autres censées rester sauvages.
Bref, l’Homme a trouvé la parade à sa ruine de la biodiversité, il crée de nouvelles variétés, espèces…

Soyez opportun, foncez, élevez les !

Ne faites pas la bourrique, comme je le disais plus avant cela est très certainement une vraie opportunité d’entreprise agricole équine.  Alors oui, élevez des minis et vous allez voir l’ampleur de votre business !
D’ailleurs si je me recyclais (va falloir faire vite je suis proche des sixties) cela pourrait être en campagne, dans un élevage équin et alors c’est sûrement à ce petit cheval que je penserais. Surtout si mes enfants se mettaient à créer à leur tour quelques bambins aujourd’hui inespérés.

Le petit cheval n’est pas un poney de petite taille et encore moins un petit âne. Le mini cheval à bien tous les traits physiques et même le caractère, d’un cheval de grande taille. On recherche l’homothétie, une ligne élancée et des membres fins qui ressemblent à un cheval de plus grande taille.

Ces petits chevaux seraient très rustiques et vivraient même plus longtemps, que certaines autres races de chevaux de plus grande taille.
Il parait que leur durée de vie moyenne se situe entre 25 à 35 ans ! Si vous décidez d’en adopter un, il va falloir penser à ce critère…

Photo d'un étalon de l'AMHA.org (source site)
Photo d’un étalon de l’AMHA.org (source site)

Pour savoir à quoi il ressemble, surfez chez les éleveurs. Mais si vous n’avez pas d’élément de référence pour comparer les hauteurs, il est difficile de savoir qu’il est aussi mini… voir la photo ci-contre d’un étalon Miniature Américain.

Le règlement du stud-book du cheval miniature français

Les caractéristiques de ce cheval Miniature, ne semblent pas encore totalement fixées pour cette nouvelle race qui compterait une petite dizaine de chevaux seulement, actuellement inscrits au stud-book. Seule certitude ce mini doit toiser au maximum 89.5 cm (c’est 86.5 cm pour le mini américain).

Métier et Formation

Je ne saurais trop vous conseiller pour vous lancer dans cet élevage rare, si ce n’est de partir véritablement formé à l’élevage équin plus classique.

Et même d’avoir déjà une certaine expérience des croisements, car on ne s’improvise pas Merlin l’enchanteur aussi facilement. Des notions de soins et santé du cheval sont bien entendu indispensables.
Le diplôme phare est le Brevet Professionnel Responsable d’une Exploitation Agricole, option équin.

Fédération des éleveurs du Miniature français

Ne vous y trompez pas, il est vrai que le stud-book de notre mini arrive seulement en 2014, mais cela fait à présent 20 ans que l’Association Française du Cheval Miniature organise des Championnats (Européen) de Chevaux Miniatures, pour promouvoir ces petits chevaux.

Si vous souhaitez vous lancer dans cet élevage, n’hésitez pas à réseauter. C’est ce que l’on fait de mieux pour avancer plus rapidement quand ont entreprend.
Voir le site de l’Association Française du Cheval Miniature (AFCM). Elle recense déjà 25 éleveurs en France.
L’A.F.C.M  est « l’Association de référence désignée par le Ministère de l’Agriculture pour gérer la race du Cheval Miniature Français. L’IFCE étant missionné pour la gestion du Stud Book. »

En savoir plus

Le cheval miniature dans l’Histoire ?
Il est possible que le mini cheval existait en France au XVII ème siècle. C’est une source non vérifiée de wikipédia « Les dossiers de la cour du roi Louis XIV française, vers 1650, on note la présence de chevaux parmi les minuscules créatures exotiques dans un zoo du roi. Peintures et objets mettent en vedette le cheval miniature en 1765 »
Si l’un d’entre vous à des informations sur cette mini portion de l’Histoire de France, n’hésitez à la partager.

Les Chevaux miniatures américains
Le Stud-Book de France de ces petits chevaux est à rechercher sur leur site AMHA France

Cet article vous a plu ? Vous allez vous lancer dans l’élevage du Miniature, vous êtes déjà éleveur de ce petit bout de chou, faites vous connaître !

Votre nom ou bien votre pseudo (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet de votre message

Votre message